Les quartiers sympas où vivre à Nantes

 

Sur les bords de l’Erdre: un quartier familial

Les familles en quête de bonnes écoles, de commerce de proximité et de calme s’orientent généralement vers les secteurs de Saint-Félix, de Talensac, de Haut-Pavés ainsi que de Motte Rouge et de 50 otages. L’île de Versailles est aussi un quartier apprécié des familles. Le style d’architecture est assez ancien, même si quelques constructions récentes rajeunissent les habitations. Dans ces petits quartiers, des lignes de tramway permettent de relier rapidement et facilement le centre-ville.

Au nord de l’Erdre : le quartier des universités

Un peu plus au nord de ces quelques quartiers, on retrouve l’université et les grandes écoles. Quelques complexes sportifs sont aussi présents. Les quartiers-nord constituent une zone relativement aérée, qui comprend de petits pavillons et immeubles. Le tram permet de rallier le centre-ville en moins de vingt minutes et les prix sont très attractifs. Si l’on monte un peu plus au nord, un peu à l’extérieure de Nantes, on peut trouver les grandes écoles vétérinaires et d’ingénierie. Mais c’est aussi ici que l’on trouve l’écoquartier de Saint-Joseph-de-Porterie. Les familles profitent de deux écoles ainsi que d’un centre multi-enfance.  

Breil-Barberie : un quartier populaire

Au nord du centre-ville, un peu à l’est de l’Erdre se trouve Breil-Barberie. Il s’agit d’un petit quartier coincé entre deux parcs. Deux artères structurent ce quartier, où l’on trouve une petite cité HLM ainsi que des pavillons et des immeubles d’après-guerre. À proximité, au niveau de Sainte-Thérèse, les commerces de proximité sont très nombreux. Cette zone attire de nombreuses familles avec enfants, qui recherchent une certaine ambiance village. Ce quartier, relativement proche du centre-ville, propose des prix assez élevés. Mais il profite d’une excellente position géographique.

Le sud-ouest : Chantenay, Bellevue et Sainte-Anne

Chantenay-sur-Loire attire de nombreux jeunes couples, qui se laissent tenter par la verdure et l’esprit village. Jusqu’en 1908, le village était séparé de Nantes. Il en constitue désormais un quartier à part entière ! Un peu plus près du centre de Nantes, la butte Saint-Anne propose de nombreux pavillons. Elle a des aires de Montmartre. Ces deux communes sont très intéressantes pour les couples avec jeunes enfants, en raison de la présence de plusieurs écoles primaires.

À Bellevue, on retrouve une belle architecture, assez récente. Les commerces sont de plus en plus nombreux à s’implanter, et beaucoup de logements se construisent. Dans les années à venir ; Bellevue profitera certainement d’une position très intéressante.

À l’est de l’Erdre: un quartier en expansion

Le quartier d’affaires Euronantes se trouve au sud de la gare. Il attire bon nombre d’entreprises, ainsi que de nouveaux logements. Les habitants apprécient généralement la proximité avec la Loire et le centre-ville. À l’opposé, et donc de l’autre côté de la gare, on retrouve une zone plus classique, avec quelques institutions : Jardin des Plantes, lycée Clemenceau, Musée des Beaux-Arts…

Cap à l’est, avec Doulon-Bottière, un quartier situé au sud du parc de Grand-Blottereau. On y trouve une ligne de tram. Il s’agit là d’un quartier ouvrier, avec un certain esprit village. Le marché du dimanche attire de nombreux Nantais. Aujourd’hui, la place du petit village anciennement distinct de Nantes renforce la centralité de cette zone. Des logements neufs s’y installent constamment.

L’île de Nantes : un quartier dynamique

Enfin, l’île de Nantes se situe près du centre. On la trouve entre deux bras de la Loire. Cela fait plus de dix ans que l’île mute et évolue. De nouveaux logements sont en construction et devront permettre l’arrivée de nombreux habitants. Des bureaux et des équipements culturels prennent également place sur l’île de Nantes. C’est un véritable quartier qui se construit.